« Il y a plutôt une éthique du designer. Nos croyances personnelles définissent nos valeurs. Et ces valeurs définissent le comportement. Dans chaque cas nous sommes confrontés à trois responsabilités, la première envers le commanditaire, la seconde envers l’usager, la troisième envers l’environnement . Oui, le graphiste interprète, traduit le message ou l’idée d’un autre. Et cet effacement devant le commanditaire trouve sa limite dans son éthique. »

Bruno Monguzzi

Le problème n’étant pas de savoir si on est méchant ou pas parce qu’on est un designer, mais plutôt de savoir ce qu’on est capable de faire avec ça quand on est un designer.

Ettore Sottsass

C’est ce que je fais qui m’apprend ce que je cherche.

Pierre Soulages

Design est […] synonyme de destin. Poser des questions, c’est tenter de prendre en main le destin, avec les autres, de le façonner en commun avec eux.

Vilém Flusser