Création en cours, partie 1

Il y a quelques semaines, nous vous faisions part de notre sélection au programme « Création en cours », porté par les Ateliers Médicis, avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication et en coopération avec le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. La réunion régionale inaugurale de lancement s’étant tenue ce mercredi à Orléans, il est temps pour nous de vous en dire davantage sur notre projet et les ambitions qui nous animent, eu égard de cette belle opportunité qui nous est offerte.

Pour la deuxième année consécutive, « Création en cours » permet à 150 jeunes artistes de développer un projet de création avec une dimension de transmission et un ancrage territorial très forts. En effet, cette résidence toute particulière ambitionne de faire se rencontrer  —  mais aussi partager et créer —  artistes et élèves, au sein de communes parmi les plus éloignées de la culture, en France métropolitaine et en outre‑mer. Chacun des projets sélectionnés, dotés d’une bourse de 10 000 euros, se déploiera entre janvier et juin de l’année 2018, avec un minimum de 40 jours de création et de 20 jours de transmission dans les écoles.

Venons‑en à notre projet… Lors de l’élaboration de notre dossier de candidature en juillet dernier, il nous est apparu évident que nous désirions donner plus d’ampleur aux visuels d’expérimentation que nous produisons quotidiennement depuis maintenant quelques mois (et que nous postons, avec la rigueur d’un métronome, sur notre compte Instagram), et ainsi mener à bien une réflexion plus globale sur l’image, son histoire et ses significations, sous l’angle de la narration et dans la poursuite des questionnements amorcés au sein de nos mémoires respectifs, sur la conversation et les manipulations. Tout un programme !

Nous avons dès lors envisagé, avec la complicité des institutrices de l’école primaire Pierre Robert de Saint‑Paterne Racan, de positionner les élèves au cœur de ce processus de création visuelle en partionnant nos interventions en 5 étapes, de février à juin 2018, correspondant à la structure narrative d’un récit  —  que sont la situation initiale, l’événement perturbateur, les péripéties, le dénouement et la situation finale  —  dans le but de retracer le parcours d’une image, depuis sa conception jusqu’à sa monstration. Les temps de transmission avec les enfants s’articuleront ainsi autour de sorties (relevés photographiques et dessinés, visites d’une imprimerie, d’une fonderie et d’un musée d’art contemporain, rencontre avec un illustrateur…) et d’ateliers créatifs (autour du photomontage, de la lettre image, de la sérigraphie et de la micro‑édition…) tandis que des temps de recherche, en duo, seront dédiés à la documentation du projet et à son évolution (lectures, écrits, production d’images… sous la forme de workshops).

Nous ambitionnons, au terme de la résidence, la mise au point d’une ou plusieurs expositions, résultantes de notre processus de travail, ainsi que le prototypage de nos premiers outils co‑mains, sur lesquels nous reviendrons d’ici peu.

À très vite, donc, pour la suite de nos aventures !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *